“Gérardmer ne deviendra pas une ville de résidences secondaires et continuera d’accueillir des familles vosgiennes dans des logements confortables avec des loyers accessibles.” Cette volonté partagée par notre directeur général Fabrice Barbe et Stessy Speissmann, maire de la “Perle des Vosges”, a scellé l’avenir du quartier Kléber, soit 168 logements situés à quelques centaines de mètres du lac et du centre-ville. D’importants travaux de rénovation sont déjà engagés dans le cadre du plan de relance de Vosgelis ; ce matin on posait la première pierre d’une résidence de 8 logements adaptés aux séniors ; et ce n’est que le début.

Cette première pierre symbolique, rue du Mille Club, était en effet l’occasion d’annoncer le vaste programme de requalification du quartier qui s’était décidée quelques heures plus tôt en mairie de Gérardmer. Un programme qui aborde tous les aspects de la rénovation urbaine : déconstruction, reconstruction, amélioration thermique (une priorité pour réduire les charges), rénovation des espaces publics

C’est ainsi que ce chantier, qui représente 32 millions d’euros d’investissement et se poursuivra jusqu’en 2030, prévoit notamment la démolition de 80 logements (les immeubles Albatros et Mésanges), la réhabilitation complète des 88 logements restants (dont 64 sont déjà en chantier, soit les immeubles Colibris, Bouvreuils et Alouettes), la construction de 133 logements neufs, la réfection des espaces extérieurs et la déconstruction-reconstruction du bâtiment du Mille Club. Au terme de l’aventure, le quartier comptera 221 logements ; et parce que les services aux habitants sont aussi importants que la qualité de leurs logements, Vosgelis compte y créer un poste de gardien.

Les 64 logements du quartier Kléber actuellement en travaux dans le cadre du plan de relance de Vosgelis

Logo Vosgelis