“La sécurité, c’est l’affaire de tous !” a résumé notre directeur général Fabrice Barbe avant de prendre son stylo.

Et de fait, ce matin à 11 heures, tous les acteurs vosgiens de la “tranquillité résidentielle” se retrouvaient à la Préfecture d’Epinal pour signer une convention de partenariat, véritable outil de coopération et de coproduction au service des habitants du territoire. Cette convention doit permettre, grâce à des échanges d’informations plus fluides et à des rencontres régulières, d’améliorer la qualité de vie et la sécurité dans les quartiers des trois bailleurs sociaux vosgiens : Vosgelis, Epinal Habitat et le Toit Vosgien.

Cette convention est née d’une rencontre entre Vosgelis et la Gendarmerie Départementale en la personne du Chef d’escadron Didier Drault. Une rencontre qui s’inscrivait dans les nombreuses actions menées par Vosgelis au service de la tranquillité résidentielle, notamment en termes de développement de partenariats. Après des échanges fructueux, les parties ont rapidement décidé de «sauter le pas» pour aboutir à un partenariat élargi aux autres bailleurs et impliquant d’autres acteurs de la tranquillité et de la sûreté.

“Pas qu’un papier”

C’est donc en présence du Préfet des Vosges Pierre Ory et du Procureur de la République Nicolas Heitz, également signataires de la convention, que les trois directeurs généraux des offices vosgiens et le lieutenant-colonel Mangou (commandant du groupement de gendarmerie nationale des Vosges) ont formalisé leur engagement. “Et il ne s’agit pas que d’un papier”, a insisté le lieutenant-colonel : “la convention prévoit que nous nous réunissions à nouveau chaque année, et nous mettrons à profit cette rencontre pour lutter ensemble contre les actes malveillants qui nuisent aux habitants de vos quartiers.”

Ci-dessus : le Procureur de la République et le Préfet absorbés par la lecture de “l’Esprit tranquille”, notre publication consacrée à la tranquillité résidentielle.

En savoir plus

 

Logo Vosgelis